Le délestage écrase l’Internet mobile en Afrique du Sud

Load-shedding is crushing mobile Internet in South Africa


Le délestage a un impact direct sur l’infrastructure du réseau mobile et, par conséquent, les vitesses de l’Internet mobile ont tendance à en souffrir.

Une analyse MyBroadband a montré que les clients de Vodacom et Telkom ont vu les baisses les plus importantes des performances du réseau pendant les périodes de délestage.

Nous avons comparé les vitesses moyennes des données mobiles pendant une période de délestage et de puissance sans contrainte.

Les données ont confirmé que les réseaux mobiles ont du mal à maintenir leurs performances pendant les pannes de courant continues.

Nous avons utilisé des tests effectués à l’aide de l’application MyBroadband Speedtest pour comparer deux périodes d’une semaine.

Nous avons utilisé les données MyBroadband Speedtest de la semaine du 7 au 14 septembre 2022, au cours de laquelle l’Afrique du Sud a connu des coupures de courant constantes.

Nous avons choisi la période du 19 au 26 août 2022 – pendant laquelle il n’y a pas eu de coupures de courant significatives – comme témoin.

La première chose qui ressort immédiatement est que les utilisateurs ont effectué beaucoup moins de tests pendant les périodes de délestage.

Le cas le plus marquant est celui de Telkom, où les utilisateurs ont effectué 62 % de tests en plus que d’habitude pendant le délestage.

Bien que cela puisse être dû au fait que les utilisateurs n’ont pas accès à Internet pendant les périodes de délestage, cet écart peut également être dû au fait que les utilisateurs ayant des plafonds de données plus importants n’ont pas d’électricité pour leurs routeurs domestiques.

Rain et MTN n’ont pas vu de changement substantiel dans le nombre de tests effectués. La pluie a en effet enregistré une légère augmentation des essais pendant la période de délestage.

Sur l’ensemble des cinq réseaux, les abonnés ont effectué 79 % de tests en plus en délestage qu’en période d’alimentation sans restriction.

Nous avons également examiné les vitesses moyennes atteintes pendant ces périodes pour voir comment l’expérience change pour les utilisateurs qui peuvent encore se connecter.

Cell C et Rain ont obtenu des performances exceptionnelles, les vitesses s’améliorant à tous les niveaux pendant le délestage.

Cela pourrait être dû au fait qu’une partie importante de sa clientèle n’a pas accès pendant ces périodes, ce qui réduit la congestion sur son réseau.

Rain a également amélioré sa vitesse de téléchargement et sa latence moyennes, mais sa vitesse de téléchargement moyenne a légèrement diminué.

MTN est resté étonnamment constant tout au long du délestage, avec sa vitesse de téléchargement moyenne à moins de 95 % des valeurs typiques et sa vitesse de téléchargement tombant à 90 %. La latence s’est légèrement améliorée pendant le délestage.

Vodacom et Telkom ont connu la pire dégradation des vitesses de téléchargement et de la latence lors des coupures de courant par rotation.

Leurs vitesses de téléchargement moyennes ont chuté à 84 % de la période sans délestage, tandis que la latence était d’environ 13 % inférieure à la normale.

Les chiffres combinés montrent clairement que bien que certains opérateurs parviennent à maintenir leurs réseaux ensemble pendant les coupures de courant prolongées, de nombreux utilisateurs ne peuvent pas accéder à Internet pendant ces périodes, et ceux qui peuvent généralement avoir une expérience pire que d’habitude.

Délestage entre le 7 et le 14 septembre

Pour la perspective, Eskom mis en place un délestage de phase 2 toute la journée à partir du mercredi 7 septembre, et prolongé le calendrier de mise en œuvre coupures de courant tournantes toute la nuit le jeudi de la même semaine.

Le service public d’électricité a attribué les coupures de courant à diverses pannes d’unités de production et à la nécessité de reconstituer ses réserves d’urgence.

Le vendredi 9 septembre, Eskom a annoncé qu’elle augmenter le délestage à l’étape 3fonctionnant tout le week-end jusqu’à 05h00 le lundi 12 septembre.

Cependant, l’étape 3 n’est jamais arrivée jusqu’à lundi, avec le service public d’électricité faire passer les coupures de courant tournantes à l’étape 4 le samedi 10 septembre.

Le délestage de niveau 4 était en vigueur pour le reste de la période de test utilisée pour notre comparaison.

Notamment, les coupures de courant tournantes se sont aggravées depuis, atteindre l’étape 5 le samedi 17 septembre, puis Etape 6 le lendemain. Le délestage est réglé sur revenir à l’étape 5 au mardi minuit.

Les résultats de notre comparaison des performances du réseau de délestage sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Performances du réseau de délestage
Réseau Télécharger Télécharger Latence Essais
Cellule C 184% 145% 67% 64%
MTN 95% 90% 91% 94%
Pluie 161% 110% 93% 110%
Telkom 84% 89% 113% 62%
Vodacom 84% 95% 113% 78%

Lisez maintenant : Le rachat de Telkom par MTN pourrait être une mauvaise nouvelle pour les prix des données — Analyste

.

Leave a Comment