Netflix cherche à contrôler les coûts du cloud computing avec AWS – WSJ

Netflix cherche à contrôler les coûts du cloud computing avec AWS - WSJ


La signalisation sur le stand Netflix est visible sur le sol de la convention au Comic-Con International à San Diego, Californie, États-Unis, le 21 juillet 2022. REUTERS/Bing Guan

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

7 septembre (Reuters) – Netflix Inc (NFLX.O) tente de mieux contrôler la hausse des coûts du cloud computing avec son partenaire cloud de longue date Amazon Web Services dans le cadre de ses efforts pour réduire les dépenses totales, a rapporté mercredi le Wall Street Journal, citant des personnes familières avec ce travail.

Le géant du streaming embauche également du personnel plus junior, réduisant son empreinte immobilière et réduisant le nombre de copies de données et de contenu qu’il stocke dans le monde, selon le rapport.

La société, qui est aux prises avec la perte d’abonnés et la concurrence accrue de sociétés telles que Walt Disney Co (DIS.N) et Apple Inc (AAPL.O), n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Netflix essaie de développer sa base d’abonnés jusqu’à 500 millions de clients dans le monde au cours des trois prochaines années. Il a perdu 970 000 abonnés d’avril à juin et a proposé des prévisions inférieures aux attentes de Wall Street pour le trimestre en cours. Lire la suite

En juin, Netflix a déclaré avoir licencié 300 employés, soit environ 4 % de ses effectifs, lors de la deuxième série de suppressions d’emplois pour maîtriser les coûts. (https://reut.rs/3RrAthC)

Selon le rapport, la société basée en Californie embauche davantage d’employés juniors – des stagiaires aux récents diplômés universitaires – dans le cadre d’une initiative élargie de recrutement de “talents émergents”.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Tiyashi Datta à Bengaluru; Montage par Maju Samuel

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

Leave a Comment