Statistiques : L’utilisation d’Internet a évolué depuis le pic de la pandémie | Économie

Statistiques : L'utilisation d'Internet a évolué depuis le pic de la pandémie |  Économie


Epp Remmelg, analyste de Statistics Estonia, a déclaré: “Il convient de noter, cependant, qu’au début de la pandémie de coronavirus, l’utilisation d’Internet dans les groupes d’âge plus âgés a augmenté de 17%, alors que cette année, elle n’a augmenté que de 5%. “

La majorité des personnes interrogées utilisent Internet plusieurs fois par jour, avec seulement une personne sur sept l’utilisant moins souvent, a ajouté Remmelg.

Les problèmes politiques et civiques avaient également attiré davantage les gens sur le net, a ajouté Remmelg, tout comme le besoin antérieur d’obtenir la certification Covid.

“Par rapport à l’année dernière, les plus fortes augmentations se sont produites dans la participation à des débats ou sondages en ligne sur des questions civiques ou politiques et dans le téléchargement de documents. Ce dernier est directement lié à la nécessité de télécharger un passeport Covid et un certificat de vaccination – jusqu’à 74 % des les internautes l’ont fait”, a poursuivi Remmelg.

À l’inverse, le commerce électronique, qui a connu un boom au plus fort de la pandémie en 2020 et 2021, a connu un déclin à mesure que la société se rouvrait – bien que cela ait eu pour effet une augmentation de l’utilisation du Web pour, par exemple , obtenez des billets pour les types d’événements qui étaient pour la plupart hors de la table pendant la pandémie.

Remmelg a déclaré: “La structure des achats en ligne a changé par rapport à l’année dernière et la tendance générale est similaire à la période pré-pandémique. Les achats dans les magasins en ligne d’articles ménagers et, dans une moindre mesure, de produits alimentaires et de biens de consommation ont chuté. trois de ceux qui ont utilisé le commerce électronique l’année dernière ont acheté des biens ménagers, alors que seulement un sur quatre l’a fait cette année.”

Dans le même temps, avec l’assouplissement des restrictions liées au coronavirus, il y a eu une forte augmentation de l’achat en ligne de billets pour divers événements, des services d’hébergement et d’autres services de voyage ainsi que des polices d’assurance associées.

Le nombre de ces achats n’a cependant pas encore atteint les niveaux de 2019, a-t-elle déclaré. “17 % des utilisateurs du commerce électronique ont acheté des produits d’investissement tels que des actions, des fonds et des obligations – une proportion plus élevée que jamais.”

L’enquête de Statistics Estonia, menée au deuxième trimestre de cette année, a également révélé ce qui suit :

  • Internet est encore utilisé par la quasi-totalité (99 %) des jeunes et des personnes d’âge moyen (jusqu’à 44 ans).
  • Le nombre d’internautes diminue à partir de 45 ans, avec 85 % des 55-64 ans.
  • 69 % des personnes en âge de prendre leur retraite (65 à 74 ans) utilisent Internet.
  • Les objectifs les plus courants de l’utilisation d’Internet sont le courrier électronique (91 % des répondants l’ont cité) et les services bancaires par Internet (91 % des répondants), ainsi que la recherche d’informations (86 %) et la lecture de journaux et de magazines en ligne (87 %).
  • Le nombre d’e-acheteurs a également légèrement diminué en raison de la fin des restrictions liées au coronavirus.
  • Les achats dans les boutiques en ligne estoniennes ont chuté, tandis que les commandes des boutiques en ligne d’autres pays européens ont augmenté de 5 %.
  • Plus de la moitié des internautes utilisent une smart TV avec accès à internet.
  • Cependant, deux personnes sur cinq utilisent des appareils électroménagers contrôlés par Internet tels que des thermostats, des lumières, des caméras de sécurité, des alarmes ou des appareils électroménagers connectés à Internet comme des tondeuses à gazon robotisées ou des aspirateurs.
Utilisation du commerce électronique. La source: Statistiques Estonie

Les entreprises doivent se protéger des menaces de sécurité

L’enquête de Statistics Estonia a également révélé que les entreprises sont en proie à des problèmes de sécurité, en partie en raison d’une pénurie de spécialistes en technologie (TIC) .

L’année dernière, plus d’un quart des entreprises ont connu au moins un incident de sécurité au cours duquel un service TIC était indisponible, des données ont été perdues ou corrompues, ou des données confidentielles ont été divulguées.

Un problème plus grave était un incident de sécurité des TIC dans lequel les services TIC étaient indisponibles en raison de pannes matérielles ou logicielles ou d’attaques externes. 24 % des entreprises ont rencontré ce problème, selon Statistics Estonia.

Des données ont été perdues ou corrompues en raison de pannes logicielles, d’infections par des logiciels malveillants ou d’intrusions non autorisées dans 4 % des entreprises. 2 % des entreprises ont été confrontées à une fuite de données confidentielles.

Soixante-deux pour cent des entreprises sensibilisent leurs employés à la sécurité des TIC, soit par le biais de formations obligatoires ou facultatives et de matériel de lecture, soit en inscrivant des règles de sécurité des TIC dans leur contrat de travail.

Trente-sept pour cent des entreprises disposent de documents sur l’évaluation, les pratiques et les procédures de sécurité des TIC, ce qui représente une augmentation de 9 points de pourcentage par rapport à 2019, lorsque les entreprises ont été interrogées sur la sécurité des TIC.

Un peu plus de la moitié (55 %) des entreprises ont fait appel à un prestataire de services externe pour des tâches liées à la sécurité des TIC telles que les tests de sécurité, la formation à la sécurité des TIC et la réponse aux incidents. Trente-sept pour cent des entreprises ont leur propre personnel exécutant des tâches liées aux TIC, y compris des tâches de sécurité des TIC.

Dix-sept pour cent des entreprises en 2022 avaient des spécialistes des TIC sur leur liste de paie, soit un point de pourcentage de plus qu’en 2020, tandis que seulement 8 % des entreprises ont embauché ou tenté d’embaucher des spécialistes des TIC l’année dernière.

Le recrutement de spécialistes des TIC s’est avéré particulièrement difficile pour les grandes entreprises, et la pénurie de candidats et le manque d’expérience dans le domaine des TIC ont été identifiés comme les principaux problèmes.

L’ère Covid a été suivie par de nombreuses entreprises adoptant de nouvelles solutions numériques pour rester en contact, avec 46 % des entreprises utilisant des plateformes en ligne telles que Skype, Zoom, Google Meet, MS Teams, WebWx, etc., pour communiquer, et environ les trois quarts des entreprises avaient mis en place un accès aux applications et logiciels métiers de l’entreprise pour leurs employés.

Évaluation des risques de sécurité des TIC des entreprises. La source: Statistiques Estonie

Statistics Estonia mène son enquête sur l’utilisation des TIC dans les ménages, par les utilisateurs âgés de 16 à 74 ans au deuxième trimestre de chaque année, selon une méthodologie harmonisée utilisée par les offices statistiques de tous les pays de l’UE

L’enquête de 2022 a couvert 3 400 entreprises de 10 salariés ou plus.

Des informations plus détaillées sont disponibles ici (en estonien) et ici.

Suivez ERR News sur Facebook et Twitter et ne manquez jamais une mise à jour !

.

Leave a Comment